Rechercher
  • caped4

Les partis politiques n'ont pas le monopole de la politique !

Mis à jour : janv. 20

Dans les dernières années, la définition de l’engagement politique a été beaucoup discutée dans la recherche car il y a maintenant plusieurs façons de s’engager politiquement. Les frontières entre ce qui est une action politique et une action non-politique sont devenues moins évidentes. Outre la contestation directe, via les mouvements sociaux par exemple, d’autres formes d’engagement, plus personnelles, peuvent aussi être qualifiées de politiques. À travers l’exemple d’une action plutôt anodine comme le jardinage, cette BD permet d’une part de mieux comprendre comment se construit notre rapport à la politique, et d’autre part de voir que l’action politique est loin de se limiter aux sphères partisanes et institutionnelles.


Cette BD s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherche sur les modes informels et personnels de participation. Ce projet suit des personnes engagées dans les mouvements de verdissement et de dumspter-diving (aussi appelé glanage ou déchétarisme).


BD scénarisée et dessinée par Satumome, tirée du projet de recherche intitulé "La participation informelle : une voie alternative vers l'action politique ?" (CRSH No 890-2015-0107), auquel participe Laurence Bherer, Pascale Dufour et Françoise Montambeault (UdeM), Geneviève Cloutier (U. Laval) et Stéphanie Gaudet (U. Ottawa). Ce projet de recherche est réalisé en partenariat avec le Centre d’écologie urbaine de Montréal, Communagir et l’Institut du Nouveau monde.











654 vues1 commentaire